ETOS : L'orientation scientifique se partage !

Publié par Accustica CCSTI, le 4 juin 2024   79

Un projet ambitieux d'actions de médiation a été lancé par cinq acteurs scientifiques dans cinq territoires différents de France.

Un objectif : promouvoir l'égalité dans l'orientation scientifique des jeunes, et en particulier des filles. Ce projet, co-porté par les acteurs scientifiques s'articule autour de plusieurs initiatives locales impliquant les différentes parties prenantes concernée par la thématique. (Établissements scolaires, parents et familles, professionnels de l'orientation, professionnels de la recherche et enseignant chercheur, professionnels et entreprises, communautés locales et décideurs : rôle spécifique et complémentaire dans le processus d'orientation).

Dans chaque territoire, des actions d’animation, recherches participatives, rencontres et forums sont organisés dans les établissements scolaires, structures socio-culturelles et entreprises. Elles permettent aux participants et participantes de se questionner et de s’emparer du sujet des inégalités entre femme et homme qui existent dans tous les types de territoires et qui sont accentuées dans les zones rurales à cause de freins spécifiques.

Par exemple, en Mayenne, des veillées débats sont animées avec les jeunes de centres de loisirs sur les questions d'égalité filles garçons, tandis qu’en Auvergne, l’accent est mis sur l’amélioration des conditions d’emploi des femmes et la mixité pressionnelles en dialoguant avec les entreprises. Dans le Var, de nombreuses structures s’impliquent dans la démarche de sensibilisation à la thématique en particulier dans le monde pénitentiaire.

En Champagne Ardenne, élèves, parents, enseignants, étudiants, professionnels de l’orientation sont sollicités pour participer à la construction d’un nouvel outil itinérant sur les enjeux de l’égalité fille garçons dans l’orientation scolaire dans les filières scientifiques. A partir de l’exposition Les Filles Osez les Sciences, les idées et préconisations fusent. Enfin, en Région parisienne, les chercheurs questionnent et valorisent le rôle et le discours des parents et des familles dans le choix d’une orientation ou carrière professionnelle.

Grâce à l'engagement de ces cinq acteurs scientifiques, à la diversité des outils et des approches utilisées ainsi que des parties-prenantes sollicitées dans les différents territoires, ce projet ETOS représente une étape significative vers une prise de conscience collective de l'importance de l'égalité des genres dans le domaine scientifique. Il contribue également à construire une culture scientifique plus inclusive et équitable.