Full moon 1527501 640

Communauté

Astronomie / Espace

ARISS

Publié par Planétarium SIRIUS, le 12 avril 2021   270

Xl flyer ariss

Projet ARISS au collège Robert Doisneau de Sarralbe

Une journée exceptionnelle pour un projet exceptionnel 

Le mardi 08 octobre à 16h29, 20 élèves du collège Robert Doisneau de Sarralbe ont établi un contact radio en direct avec le commandant de bord de la station ISS, Luca Parmitano.

Ce contact radio, dans le cadre du projet ARISS (http://www.ariss-f.org/), est l’aboutissement de tout un travail fait en amont autour de l'astronomie depuis plusieurs années au collège.

Vive les sciences au collège !

Les élèves du collège sont confrontés aux sciences tout au long de leur scolarité. En effet, régulièrement, des enseignants organisent des décollages de fusées à eau, ou encore abordent le sujet des météorites par le biais du projet FRIPON (https://www.fripon.org/). Une station météo Davis Vantage Pro 2 est installée sur le toit de l’établissement. Les élèves sont ainsi amenés à découvrir la météo locale et l'atmosphère, dans plusieurs disciplines. Tous les deux ans, un groupe d’élèves envoie un ballon sonde dans l’atmosphère. C’est à chaque fois un vrai travail d’équipe qui se met alors en place, tout au long de l’année scolaire.(https://www.youtube.com/watch?v=u5UnWlQxaxc). Enfin, l'association Sirius intervient à plusieurs reprises avec son planétarium itinérant et organise la fête de l’astronomie avec des clubs de la région. Ainsi, les élèves viennent en famille assister à des conférences et ateliers comme le pendule de Foucault, la découverte des météorites, ou encore la construction de parapluies étoilés…..

ARISS, un travail de longue haleine

Ce projet ARISS a vraiment pris forme au cours de l’année scolaire 2018/2019.

En effet, le club radio F6KFT ( http://f6kft.free.fr/ ), avec lequel le collège R.Doisneau a signé une convention, s’est installé à plusieurs reprises au collège. Un entraînement à l’utilisation d’un émetteur - récepteur a été organisé sur plusieurs journées. Lors de l’expédition en Sierra Leone d’une équipe internationale de radioamateurs, les élèves ont préparé des questions qui ont été posées ( https://9l2019dx.wordpress.com/ ),  à 6000 km de Sarralbe, sur une île qui porte un nom inoubliable : Banana Island.

Deux classes de 4ème sont allées visiter l’ESOC à Darmstadt en Allemagne. Ils ont pu admirer le clone de la sonde Rosetta, la salle de surveillance des satellites Envisat ainsi que la grande salle de contrôle. Des conférences ont été proposées par les responsables des programmes BepiColombo, Exomars, ou encore le responsable de la dynamique de vols du programme Rosetta.

Toujours dans le cadre de la découverte du radio amateurisme, la simulation d’un crash aérien dans les champs bordant le collège a été réalisée. Les élèves sont alors partis à la recherche de la boîte noire. Le matériel de l’ARSEC (antenne râteau) leur a été mis à disposition.

Dès la rentrée scolaire, le projet ARISS s’emballe. Un premier mail prévient le collège que le contact aura lieu entre le 7 et le 10 octobre 2019. La préparation de cette journée exceptionnelle est intense. Finalement, à la fin du mois de septembre, la date 8 octobre est arrêtée.

Ce jour là, tous les collègues participent d’une manière ou d’une autre dans leur discipline : En langue une présentation de la station ISS, en Histoire-Géographie l’histoire de la conquête spatiale et plus particulièrement lors de la guerre froide, en Technologie, construction de robots, etc…

Les vingt élèves issus des cinq classes de 3ème du collège Robert Doisneau se préparent à vivre et à faire vivre un moment unique à plus de 600 élèves.

En effet, à 16h29 exactement, grâce au club radio F6KFT de Théding, ils seront en contact avec le commandant de bord de la station ISS, Luca Parmitano.

Avant cela, six classes de CM2 de la circonscription viennent passer toute la journée au collège. En partenariat avec la DANE (Délégation Académique au Numérique Éducatif), plusieurs ateliers sont organisés : fusées à air, séances de planétarium avec Romain Altaman (http://www.astroetsacados.fr/), exposition de météorites, visite de la station ISS avec des lunettes de réalité virtuelle, programmation de robots, initiation au langage informatique. 

Hervé LAUR, un passionné d'astronomie, arpente les allées du collège dans sa réplique de la combinaison d’astronaute de Neil Armstrong. Il en profite pour distiller des anecdotes de l'épopée des missions Apollo.

Dès 15h, les primaires rejoignent tous les élèves du collège dans le gymnase dans lequel est installé un écran géant. Didier Mathieu, responsable du planétarium d’Épinal et président de l'APLF, prend la parole et explique, lors d’une conférence, les enjeux des investissements dans l’espace.

Le temps passe… nous nous rapprochons de l’heure fatidique du contact.

La salle polyvalente, transformée en salle de contrôle, est fermée au public. Une équipe de la DANE se charge de filmer et retransmettre le contact en direct aux 99 collèges de l’académie, ainsi qu’aux planétariums de langue française.

16h20, la tension monte.. les dernières instructions sont données aux 20 élèves participant au projet. 

Rassurés par Pierre Wilhelm, leur professeur, ils sont dans de bonnes conditions afin de passer l’un des plus beaux moments de leur vie… encore faut-il que Luca réponde !

16h29 : Jean-Luc Missler, du club radioamateur, prend la parole  “5-4-3-2-1 Oscar Roméo 4 India Sierra Sierra ici Foxtrott 6 Kangoo Foxtrott Tango”... on perçoit un grésillement… le temps est suspendu… soudain, victoire !! Le parfait français à l’accent chantant de Luca Parmitano se fait entendre.

Le contact est établi, les élèves peuvent enchaîner leur 20 questions préparées en classe.

L’instant est solennel, impressionnant.

Au bout de 9 minutes et 29 secondes, le contact prend fin dans un tonnerre d’applaudissements.

La concentration fait place à une grande émotion.

Les élèves sont assaillis par les journalistes, qui souhaitent recueillir leur ressenti à chaud.

Cette journée restera gravée dans leur mémoire.


Réaction d’élève :

Ce projet a été une chance unique pour nous tous. Durant ce projet nous avons pu découvrir et apprendre beaucoup de choses à propos du métier d'astronaute grâce aux réponses que Luca Parmitano nous a donné après lui avoir posé 20 questions.

C’était vraiment impressionnant et aussi de se dire que nous parlions à ce moment là, en direct, à quelqu’un qui se trouve à 400 km d’altitude et qui voyage à 28 000 km/h. Auparavant nous avions déjà pu faire un contact radio avec Banana Island, en Afrique, à plus de 6000 km, mais là avec une personne dans l’espace, c’est encore plus fou !

Tout le monde était ému et heureux d’avoir réalisé ce projet si incroyable. Ca a été pour moi l'aboutissement de tout ce que nous avions pu faire jusqu’à présent.

Alycia classe de 3ème

ARISS: Amateur Radio on International Space Station

Le projet ARISS est un programme qui permet à des étudiants d’entrer en contact radio avec un astronaute à bord de la station ISS.

Ce programme permet de montrer aux éducateurs, aux parents et à la communauté que le radioamateurisme peut susciter de l'intérêt pour les sciences, la technologie et les sciences en général.

Le fait de parler avec les astronautes en direct est une expérience unique.

FRIPON: Fireball Recovery and InterPlanetary Observation Network

Le projet FRIPON est un réseau de 100 caméras disséminées sur le territoire français pour retrouver des météorites immédiatement après leur chute, pister la source des météores et enfin partager cette aventure avec les étudiants et le grand public via le projet Vigie-Ciel (programme de science participative porté par le Muséum d’Histoire Naturelle).