Full moon 1527501 640

Communauté

Astronomie / Espace

Un rapprochement exceptionnel de Jupiter et Saturne le 21 décembre 2020

Publié par Stéphane Lévêque, le 11 décembre 2020   480

Xl jupiter saturne

Non, désolé pour les joueurs du bingo de la fin du monde, pas de cataclysme planétaire prévu pour cette fin d'année, la proximité exceptionnelle des deux planètes sera uniquement visuelle mais promettra le spectacle d'un ballet cosmique à tous ceux qui auront la chance de l'observer.

Jupi et Satu, nos deux vieilles copines

Jupiter et Saturne, les deux plus grosses planètes du système solaire et connues depuis l'Antiquité, ont été longtemps considérées comme les plus lointaines. Les premières traces d'observation de ces astres  remontent à l'ancienne Mésopotamie et à Babylone près de 1000 ans avant notre ère, alors que la première observation d'Uranus en tant que planète date seulement de 1781 tandis que Neptune ne le sera qu'en 1846.

Ces deux géantes gazeuses ont su, à travers ces millénaires, attiser la curiosité des astronomes tout en fascinant les passionnés de tout bord. Du fait de leur forte luminosité dans le ciel nocturne, elles sont aisément observables sans le moindre outil d'optique et un œil aguerri saura les reconnaître d'un simple regard.

Mais si on parle beaucoup de ces deux planètes ces derniers temps, c'est surtout dans le cadre de leur conjonction.

Saturne et Titan
Saturne avec l'une de ses Lunes, Titan, en transit ; photo prise par le télescope spatial Hubble le 17 mars 2009


Une Conjonc'quoi ?

Une conjonction, en astronomie, est le rapprochement apparent d'au moins deux objets célestes depuis un point d'observation, en général la Terre. Il s'agit d'un phénomène relativement courant si on prend en compte l'ensemble des planètes, des planètes naines, la Lune et le Soleil. Même les deux géantes gazeuses se "rencontrent" à intervalles réguliers,  environ tous les 20 ans.

Qu'est-ce qui fait donc de la nuit du 21 décembre 2020 un événement si particulier ? Du fait de leurs orbites respectives autour du soleil qui ne sont pas parfaitement alignées, Jupiter et Saturne peuvent apparaître plus ou moins espacées l'une de l'autre lors de leur conjonction. Depuis le début de l'année, déjà, on peut les observer dans une même région du ciel, mais ce sera en cette nuit que leur écart apparent se réduira au minimum : 6,1 minutes d'arc, ou à peine plus d'un dixième de degré.


Le Saviez-vous? Le ciel se présentant subjectivement comme une voûte, et donc sphérique, au-dessus de notre tête, on représente les distances apparentes entre deux objets à travers un rapport de degré du point de vue de l’observateur. Mais le firmament étant très grand, un degré c’est déjà immense! La taille apparente (aussi appelée taille angulaire, diamètre apparent ou encore diamètre angulaire) de la pleine lune ne fait elle-même qu’un demi degré environ. C’est pourquoi on utilise souvent les sous-unités du degré, inventées par les babyloniens (encore eux!) : un degré est divisé en 60 minutes d’arc, chacune pouvant encore être divisée en 60 secondes.


Si vous voulez vous le représenter, levez un pouce en l'air à bout de bras. La largeur de votre pouce représente alors environ 2 degrés. Essayez de le couper en 20 parts égales (mentalement, n'allez pas vous faire mal!) et vous aurez une idée de l'espace qui séparera visuellement les deux astres le 21 décembre.


Hé ben ça, c'est pas banal !

Les deux planètes seront donc quasiment alignées et pourront facilement se confondre, pour un regard non attentif. Et c'est ce rapprochement exceptionnel qui fait de ce phénomène un événement particulièrement remarquable ! Jupiter et Saturne n'ont pas été aussi proches depuis le 16 juillet 1623 (5 minutes d'arc) et ne le seront plus avant le 15 mars 2080 (6 minutes d'arc). Après, il faudra attendre le XXVe siècle pour qu'un tel spectacle se reproduise.

Une série de grandes conjonctions
Une série de grandes conjonctions, dans "De Stella Nova", Johannes Kepler, 1606


Profitez du spectacle

Vous pouvez déjà admirer cette danse cosmique au-dessus de l'horizon au Sud-Ouest aux alentours  de 17h30, le meilleur moment pour l'observer se fait vers 18h. Comme les deux planètes sont à cette heure déjà très bas sur l'horizon, privilégiez dans la mesure du possible un lieu dégagé et dépourvu de pollution lumineuse dans cette direction. Le lundi 21 décembre 2020, même si avec de bons yeux vous arriverez à distinguer ces deux astres, un télescope ou une lunette astronomique peuvent s'avérer nécessaires pour profiter pleinement du spectacle. Avec une bonne optique vous arriverez à observer à la fois les bandes nuageuses de Jupiter et les magnifiques anneaux qui font la renommée de Saturne.

Avec les cinémas et théâtres fermés, si vous avez l'occasion et aussi le courage de sortir dans le froid de cette fin d'année, ne manquez pas ce spectacle unique en espérant que la météo soit avec nous et que le voile de nuages se lève comme un rideau sur la scène.

Pas de panique, même si le ciel n'est pas propice à l'observation le jour-J, les deux astres seront très proches sur toute la période du 17 au 24 décembre.

La conjonction de Jupiter et Saturne telle qu'elle pourra être observée le 21 décembre 2020 à travers un télescope, image reconstituée par le Pr. Patrick Hartigan à partir du logiciel Stellarium


Source :

- Site internet de Patrick Hartigan, professeur de physique et d'astronomie à l'Université de Rice