Communauté

Société / Santé

Echosciences Grand Est : le rendez-vous numérique des amateurs de sciences

Publié par Actu Echosciences, le 17 septembre 2019   420

Xl painting 3982384 640

Echosciences : rassembler les sciences 

Les récentes crises sanitaires et médiatiques de ces derniers mois nous l’ont rappelé : pour des débats et des réactions de société constructifs et éclairés, la culture scientifique et technique est une nécessité. Et lorsqu’on quitte le système scolaire, qui peut encore se charger de nous guider à travers l’actualité scientifique ? 

Dans toute la France, des structures, institutions et acteurs se mobilisent pour créer et proposer de nouvelles activités et de nouveaux supports, orientés sur la culture scientifique, l’esprit critique et l’analyse des médias. Ils apparaissent et s'essoufflent au gré des volontés politiques, localement ou nationalement, mais la tendance est à la multiplication des initiatives, et à leur diversification sous des formes parfois créatives et inattendues. 

Si cette prolifération d’offres est souhaitable, et souhaitée, il devient en revanche complexe pour les citoyens de prendre la mesure de toute cette diversité, et d’y avoir accès. Bien que l’usage des réseaux sociaux se démocratise, chaque institution a bien souvent ses propres canaux de diffusion, et l’annonce de nouvelles initiatives se retrouve parfois dans des impasses. Des évènements se retrouvent ainsi bloqués dans une bulle de communication, fréquentée uniquement de personnes déjà initiées, voire impliquées dans les projets proposés. 


La plateforme Echosciences, bien plus qu’un réseau social

C’est entre autre pour répondre à ce besoin de synthèse et de clarté dans la diffusion des offres que se sont créées les plateformes Echosciences. En réflexion depuis 2010, car aucun outil de cartographie de la communication en France n’avait jusqu’alors été entrepris, l’outil est finalement co-produit par la Casemate (Grenoble), l’Espace des Sciences (Rennes) et Science Animation (Toulouse). En février 2012 naît la première plateforme Echosciences. 

Bien plus qu’un réseau social des acteurs territoriaux, cette plateforme s’impose comme un rendez-vous incontournable entre curieux et professionnels, entre passionnés de sciences de tous horizons. Elle ne fonctionne pas uniquement comme une liste d’initiatives figée, mais réellement comme un outil de veille participative et collaborative. Elle n’a en aucun cas pour vocation de se substituer aux canaux de communication des structures existantes, mais bien d’ajouter une fenêtre de diffusion supplémentaire, permettant d’intégrer la pluralité des visions et des offres, en rassemblant les initiatives. 

Elle se décline en plusieurs entités régionales, pour cibler au mieux l’offre de culture scientifique sur le territoire. Après les récents remaniements administratifs régionaux, c’est également l’occasion de retisser un réseau entre professionnels.

La gestion par région se fait grâce à des acteurs locaux qui ont émis la volonté de déployer l’outil dans leur zone. Ainsi de nombreux agendas Echosciences ont vu le jour, pour permettre de visibiliser localement les initiatives.


Un réseau pour qui ? 

La plateforme rassemble aussi bien les acteurs locaux et régionaux de la communication que les citoyens de tous âges en quête d’activités orientées sur les sciences.

Institutions académiques, institutions privées, musées, associations, vulgarisateurs indépendants, tous les acteurs des sciences et techniques sont les bienvenus sur Echosciences. Chacun peut ainsi renseigner ses évènements et élargir l’offre de CSTI sur la Région. Vous pouvez contribuer en tant que doctorant, chercheur, en tant que laboratoire, en tant qu’animateur, en tant que médiateur, en tant qu’enseignant...

Enfants, adolescents, adultes, retraités, tout citoyen en quête de savoir et d’animations peut consulter la plateforme quand il le souhaite pour programmer ses prochaines sorties.




Echosciences vous permet : 

  • D’identifier les évènements incontournables proches de chez vous

Grâce à une carte en temps réel des évènements de votre région, vous avez une vue globale de toutes les initiatives organisées près de chez vous. Les dates et les lieux où les évènements auront lieu sont indiqués de façon simple et claire.  

  • D’identifier les acteurs et partenaires de la communication scientifique

Chaque acteur régional est identifié grâce à un compte et peut proposer des contenus : évènements, conférences, articles, expériences… Cela vous permet de suivre les initiatives des acteurs de votre secteur, de contribuer et de réagir à leurs initiatives, de les relayer...

  • Recruter, lancer des projets

La plateforme étant fréquentée à la fois par les acteurs régionaux de la CSTI et le grand public, vous pouvez l’utiliser pour trouver des volontaires, poster des offres d’emploi, organiser de nouveaux projets thématiques sur la base des centres d’intérêts et des compétences de la communauté. Un nouveau projet de sciences participatives ? Annoncez-le sur Echosciences ! 

  • Partager des ressources

La plateforme donne la possibilité de publier des ressources (articles, dossiers, comptes rendus de conférence…). Ces ressources pourront rester de façon pérenne sur la plateforme. Au fur et à mesure que les contenus se multiplieront, le site deviendra également une source d’information pour les citoyens curieux de tous âges et de tous horizons. L’occasion de lancer des débats constructifs sur des sujets d’actualité, de proposer des rencontres et d’échanger des références directement des professionnels au grand public. 

  • Progresser dans la pratique de la médiation

Rendre visible les initiatives, c’est pouvoir s’inspirer les uns des autres, échanger sur nos retours d’expérience, et redonner la parole aux visiteurs sur les actions menées. Cet échange et ces réflexions nourriront nos pratiques respectives, en mutualisant les informations. 

Echosciences Grand Est en chiffres : 


Vous lancer sur Echosciences Grand Est : un facilitateur de visibilité

Echosciences Grand Est a ainsi vu le jour en 2019, à l’initiative de l’association Communicasciences avec le soutien de la Région Grand Est.