Atelier

Du gaz dans le charbon

Vivons-nous, en Lorraine, sur un réservoir de gaz ? Peut-on l'exploiter en appliquant des technologies sûres et respectueuses de l'environnement ? Ce sont quelques questions auxquelles des chercheurs de l'Université de Lorraine et du CNRS essaient de répondre. Pour effectuer des mesures sur site, les chercheurs disposent d'un laboratoire de terrain. Situé dans la belle campagne mosellane, sur la commune de Folschviller, ce site abrite des outils de mesure de pointe. A l'occasion de la Fête de la Science, les chercheurs du projet Regalor vous ouvrent les portes de ce laboratoire en plein air et vous convient à un voyage à plus de mille mètres sous terre, pour partager leur passion.

 

Du canari, au grisoumètre, et maintenant la sonde SYSMOG... 150 ans de progrès technique

Le grisou, hantise des mineurs, était présent dans les anciennes galeries de mines et pouvait être la cause d'explosions : les tristement célèbres coups de grisou. Les mineurs ont redoublé d'ingéniosité pour prévenir ses explosions grâce aux évolutions techniques. Découvrez, en partenariat avec les Archives Industrielles de Moselle, une rétrospective des outils de mesure des gaz anciennement utilisés par les mineurs lorrains, pour prolonger ensuite vers le futur de la surveillance des gaz.

 

Du pétrole au charbon, 50 nuances de noir

Comment s'est formé le charbon ? Pourquoi contient-il du gaz ? Pourquoi voit-on des empreintes de fougères dans les charbons ? Les géologues de l'Université de Lorraine vous font voyager 300 millions d'années avant notre ère pour partir à la découverte de ce qui se trouve sous nos pieds.

 

Ça gaz ?

Sur ce site expérimental, des outils de mesure des gaz souterrains ont été développés spécialement pour le projet de recherche Regalor. Ces dispositifs uniques permettent aux chercheurs de mesurer en temps réel les quantités de gaz présentes dans les sols et les aquifères à -24 mètres et entre 900 et 1200 mètres sous nos pieds.

 

Ça bouger sous nos pieds

Comme de nombreux phénomènes géologiques, les déplacements de surface peuvent être d'origine naturelle (séismes, volcans...) ou humaine dans le cas des mines notamment. Les exploitants des mines du secteur, les Houillères du Bassin de Lorraine (HBL), effectuaient déjà ce suivi des déplacements de surface et ont laissé une quantité impressionnante d'archives de données. Mais aujourd'hui, comment suivre ces phénomènes ? Suivi par GPS, imagerie radar satellite, aujourd'hui les avancées scientifiques, techniques et technologiques permettent de suivre ces déplacements plus régulièrement et sur de plus grandes surfaces.

 

Qui veut gagner du charbon ?

La Fête de la Science est l'occasion de visiter un laboratoire de recherche en plein air, de découvrir comment travaillent les chercheurs et de plonger au cœur de la terre. Au cours de ces journées, les visiteurs vont découvrir des pratiques ou façons de faire méconnues et enrichir leur savoir. Les visites seront ponctuées de mini quizz qui vous permettront de tester vos connaissances sur la géologie de la Lorraine, le charbon et le gaz qu'il renferme, et gagner peut-être des briquettes de charbon !

 

Horaires détaillés
2 octobre de 09:00 à 18:00
3 octobre de 09:00 à 18:00

du
oct. 2 2021
au
oct. 3 2021